À propos

Corps

Une ambition à partager

Conformément à la Charte des Banques Alimentaires européennes, les Banques Alimentaires françaises fondent leur action sur les valeurs de don et de partage. Elles sont engagées, sans a priori idéologique ou culturel, dans une démarche de solidarité au service des personnes démunies, en partenariat avec des associations et organismes sociaux. Cette démarche vise à favoriser une alimentation de qualité et créatrice de lien pour les personnes en situation de précarité. Réparties sur l'ensemble du territoire, elles fonctionnent toute l'année et en réseau au sein de la Fédération Française des Banques Alimentaires.

Des Axes pour agir :

  • Prospecter et collecter des produits alimentaires, sans acheter, en privilégiant les denrées qui permettent une alimentation diversifiée, équilibrée et régulière tout en participant à la lutte contre le gaspillage.
  • Transporter, stocker et distribuer les denrées de manière équitable, dans le respect de la réglementation, notamment en matière d'hygiène et de sécurité alimentaire.
  • Remettre ces denrées aux Associations et CCAS (Centres Communaux d'Action Sociale) partenaires, dans le cadre d'un engagement réciproque et durable.
  • Inscrit dans la convention de partenariat alimentaire, cet engagement vise également à : 
    • Encourager les Partenaires des Banques Alimentaires à développer un accompagnement des personnes accueillies, décidé d'un commun accord avec ces dernières (accompagnement individualisé vers une sortie de la précarité ; actions collectives porteuses de lien social).
    • Inciter les Banques Alimentaires à réaliser des actions d'appui auprès de leurs partenaires (formation, échange de pratiques, fourniture d'outils...).
  • S'investir pour être reconnu en tant qu'acteur local de la lutte contre l'exclusion, dans le cadre d'un engagement partagé avec l'ensemble des autres intervenants.

Des moyens pour réussir :

Les Banques Alimentaires, qui s'appuient principalement sur le bénévolat, réunissent les moyens humains et techniques nécessaires à l'exercice de leur mission et s'organisent pour :

  • Être à l'écoute des besoins des personnes en situation de précarité à travers une relation de confiance avec les Partenaires.
  • Développer les compétences et les savoir-faire par des programmes de sensibilisation et de formation, pour leurs membres et leurs partenaires.
  • Mettre en œuvre une collaboration étroite entre Banques Alimentaires au sein de chaque OTR (Organisation Territoriale du Réseau), pour mutualiser les ressources et les moyens, montrer des opérations communes, échanger les pratiques et les expériences.
  • S'impliquer activement dans la vie de la Fédération, chargée de la cohésion du réseau et garante du projet associatif.

Notre organisation

L'Organisation recouvre toutes les étapes qui vont de l'approvisionnement en denrées alimentaires jusqu'à la distribution aux bénéficiaires de l'aide.

Pour mener sa mission à bien, la BA16 dispose de :

Moyens Humains :

  • 4 salariés en CDI temps plein
  • 2 salariés en CDI temps partiel
  • 20 salariés CDD de 6 à 24 mois en chantier d'insertion
  • une équipe d'environ 50 bénévoles qui interviennent une journée par semaine

Moyens techniques :

L'ensemble des locaux occupent une superficie de 1041 m:

  • Stockage 981 m2 + 200 m2 (Zone de Recoux à Soyaux)
  • Bureaux 60 m2
  • Equipement froid 357 m3 
    • dont 3 chambres froides négatives de 70 m3
  • 5 chambres froides positives de 230 m
    • sas de traçabilité de 57 m2
  • 7 bacs isothermes 70 et 80 litres

Moyens matériels :

  • 3 camions frigorifiques de 3,5 tonnes 
  • 1 camionnette frigorifique
  • 2 véhicules destinés aux transports hors frais
  • 2 Chariots élévateurs
  • 1 gerbeur électrique
  • 5 transpalettes peseurs
  • 3 transpalettes

Formation 

La Banque Alimentaire organise divers types de formation aussi bien à l'attention de ses bénévoles que de ceux de ses associations partenaires.   Les Banques Alimentaires proposent différentes formations pour permettre aux nouveaux bénévoles de s’investir en toutes connaissances de cause.

Un solide programme de formation permet au réseau de fonctionner au niveau d'exigence où il est attendu :

  • Des formations techniques dans six domaines : la sécurité alimentaire, la recherche de fournisseurs pour approvisionner les BA, la comptabilité, l’informatique (actuellement, formation aux logiciels VIF et Passerelle), le maniement de chariots élévateurs (certificat de cariste), l’utilisation de la plate-forme numérique.
  • Deux types de formations managériales : sessions de réflexion pour les présidents des Banques Alimentaires (management d’équipes, relations avec les pouvoirs publics…), formations de Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire (RHySA).
  • Et aussi des formations d’accompagnement des partenaires : des ateliers cuisine pour apprendre à cuisiner sain et bon marché, des formations à l’écoute de personnes en situation d’insertion, des formations à l’hygiène et la sécurité alimentaire (HySA).